Norvège

Quand on évoque la Norvège, c’est plutôt le froid et les fjords qui nous viennent à l’esprit. Pourtant, dès le printemps, la neige cède peu à peu sa place à un décor verdoyant. L’été est sans nul doute la saison idéale pour découvrir ce beau pays et partir à la rencontre de ses habitants et de leurs traditions.

Pour un pays arctique, la Norvège bénéficie d’un climat tempéré qui fait figure d’exception. Si l’hiver les températures sont polaires, en été l’atmosphère se réchauffe et le mercure peut atteindre 25°. Moi j’ai connu 28° à Oslo en Juin. Avec ses fjords et leurs impressionnantes cascades, ses rocheuses abruptes, ses villes pittoresques, ses plages de sable blanc, ses lacs gelés, la Norvège estivale est une destination de choix pour tous les amoureux de la nature. La preuve par 10.

 -Faire des randonnées sous les couleurs changeantes du soleil de minuit et voir les aurores boréales : en été la Norvège, et les pays situés au nord du Cercle polaire arctique -comme la Laponie finlandaise-, sont inondés de soleil en continu et c’est ce qu’on appelle le soleil de minuit. Pendant 76 jours entre mai et juillet, il fait jour 24h/24 en Norvège. Pour avoir le plus de chance d’observer les aurores boréales il faut se rendre en Norvège entre la fin de l’automne et le début du printemps. Ce jeu de lumières naturelles fantastique unique en son genre forme un spectacle époustouflant. Vous pouvez les voir des Îles Lofoten jusqu’au Cap Nord.

-Partir pour un safari à la découverte des baleines : avec l’arrivée des beaux jours, les géants des mers migrent vers le nord des côtes norvégiennes, particulièrement vers les îles Vesteralen et les pittoresques îles Lofoten, célèbres pour leurs villages sur pilotis. C’est là que nous avons fait le safari !

-Assister au plus grand festival annuel de gastronomie scandinave : parce que la découverte d’un pays passe aussi par son assiette, on ne manquera pas le festival de Gladmat, comprenez “nourriture heureuse”, qui se déroule à Stavanger au sud de la Norvège, des 22 au 25 juillet prochains. Je n’ai pas eu cette chance, mais si vous choisissez cette période, profitez-en ! Attention : il est vrai que la vie est chère en Norvège, en tout cas plus qu’en France !

-Se baigner (ou pas) dans les fjords : Les Fjords de Norvège ont été creusés par la glace, la pierre et le roc au cours des différentes ères glacières. Ils forment des paysages enchanteurs et font la renommée du pays. Si vous êtes courageux, en plus d’un panorama exceptionnel, les fjords, comme le splendide Geirangerfjord, sont aussi l’occasion pour les moins frileux de se délecter d’un plongeon dans leurs eaux translucides.

-Découvrir les églises en bois debout : fleuron architectural de la Norvège, les stavkirke, sont immanquables, notamment celle d’Urne à Lusters puisqu’il s’agit de la plus ancienne et de la seule encore debout à figurer au patrimoine mondial de l’UNESCO. Nous avons fait un détour juste pour en voir une et c’est vraiment très beau.

-Rencontrer le peuple nomade du nord : dernier peuple indigène d’Europe, les Samis vivent en Laponie, territoire qui s’étend au nord de la Norvège, de la Suède et de la Finlande, depuis près de 11 000 ans. Et toujours en communion avec la nature. Le renne est d’ailleurs la pierre angulaire du peuple Samis, puisque c’est grâce à son élevage qu’il peut subsister.

-Se balader dans le Parc national de Jotunheimen : situé à égale distance d’Oslo et Bergen, avec ses immenses sommets saupoudrés de neiges éternelles, ses lacs, ses torrents et ses vallées verdoyantes, ce parc est le terrain privilégié des randonneurs et pêcheurs en quête de paysages grandioses. Les montagnes du Jotunheimen sont les plus élevées de Norvège, parmi elles le Galdhøpiggen qui culmine à 2469 mètres.

-Découvrir Oslo, la ville qui ne fait plus qu’un avec la nature : J’ai adoré découvrir la capitale de la Norvège qui se niche au fond d’un fjord d’une centaine de kilomètres de long, Oslofjord. Le centre ville jusqu’au port est très animé donc dynamique !

-Se rendre à Bergen et visiter le quartier médiéval de Bryggen : ville pittoresque haute en couleurs, Bergen est une escale norvégienne incontournable c’est indéniable. Seconde ville la plus peuplée du pays, après Oslo, il s’y dégage pourtant une douce atmosphère de village d’antan.

-Vivre l’expérience viking : terre d’origine des Vikings, ces navigateurs à l’esprit belliqueux ont laissé leurs traces aussi bien dans l’architecture que dans la culture norvégienne. Aujourd’hui encore, il est possible de vivre à l’air des drakkars et de l’hydromel, leur boisson emblématique à base d’eau et de miel, dans le petit camp viking de Gudvangen, qui est d’ailleurs inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ou bien visitez les musées à Oslo pour vous imprégner de leur mode de vie.

Alors, prévoyez dès maintenant votre voyage pour la Norvège organisé par l’agence locale. Liisa vous aidera à faire votre itinéraire, selon vos envies !

Norvège

Quand on évoque la Norvège, c’est plutôt le froid et les fjords qui nous viennent à...
Lire la suite

Le festival du Naadam en Mongolie
Le Naadam, “jeu” en mongol, est le plus grand événement traditionnel de Mongolie. Les jeux sont organisés du 11 au 13 juillet pour célébrer l’anniversaire de la révolution mongole de 1921. Le Naadam est également appelé localement “Eriin Gurvan Naadam”, “les trois sports virils”, en référence aux trois compétitions majeures qui se tiennent à cette occasion : la lutte mongole, les courses de chevaux et le tir à l’arc. Les femmes peuvent désormais…




Lire la suite
Vous souhaitez partir vers une autre destination ? C’est à vous !